L’évolution des moyens de rencontres en Europe

ArtLab A0 100 | Exposition
Samedi : 10:00 - 18:00
Portes ouvertes
14 - 15 septembre 2019

Description de l'évènement

ArtLab A0 100 | Exposition

Jessica Pidoux est chercheuse à l’Institut des Humanités Digitales. Elle étudie les applications de rencontres pour comprendre comment des systèmes techniques influencent la manière dont les usagers font l’expérience du « dating ». Il s’agit d’analyser comment fonctionne le « matching », ou mise en relation des deux individus. Nous vous invitons, dans cet espace, à explorer les données collectées par certaines applications de rencontres ainsi que des pratiques de quantification algorithmiques. Ici vous pourrez également plonger dans l’histoire des moyens de rencontres en Europe. Du bal aux applications, en passant par des agences matrimoniales et des cartes, pour finir avec un récit personnel de science-fiction sur l’avenir de la rencontre. Ce dernier est un projet de Joanne Joho, de la HEAD – Genève, intitulé « Qui a tué l’amour (?) ».

-----

Jessica Pidoux is a researcher at the Institute of Digital Humanities. She studies dating applications to understand how technical systems influence how users experience dating. The aim is to analyse how matching works, or connecting the two individuals. In this space, we invite you to explore the data collected by certain meeting applications as well as algorithmic quantification practices. Here you can also immerse yourself in the history of the means of meeting people in Europe. From the ball to applications, from matrimonial agencies to cards, to a personal science fiction story about the future of the encounter. The latter is a project by Joanne Joho, from HEAD - Geneva, entitled "Who killed love (?)".